Kid Parade

Derrière ce patronyme enfantin et festif se cachent quatre copains musiciens prêts à en découdre avec leurs influences variées. Kid Parade est né d'une certaine idée de la pop, entre un amour invétéré pour The Cure, Arcade Fire, The War On Drugs ou encore Mac DeMarco…

Après un EP hautement recommandé en 2013, ils sortent un premier album, The Turtle Waltz, à paraître le 28 octobre 2016 sur Lafolie Records.

On y ressent un épanouissement total à l’instar des morceaux "Reflections", "Tattooed Girl", "Hey Boy" ou "Marnie" qui révèlent un véritable tour de force musical et mélodique. On pense parfois aux Suédois de Shout Out Louds dans l'approche power pop de certains titres... Des chansons qui parlent de la vie, tout simplement.

C'est dans un anglais fluide et onirique que Jean-Baptiste Ayoub a choisi de mener la danse, car oui, si on peut rêver au volant de sa décapotable en écoutant Kid Parade, on peut aussi danser avec eux, comme sur "Raft On The Sea" ou "My Dog Is a Cat" ! Les trois autres musiciens du groupe, Philippe, Arthur et Sébastien, proviennent d'univers musicaux entre rock, jazz et funk, ce qui confère aux titres de Kid Parade une silhouette protéiforme mais qui va toujours dans la même direction : une indie pop à la fois joyeuse et mélancolique.

Si les Kid Parade sont français et ont enregistré The Turtle Waltz à Paris, c'est à El Paso, Texas, qu'ils ont choisi de mixer l'album. Et c'est l'orfèvre Manuel Calderon (Beach House, Animal Collective) qui s'en est chargé avant de laisser la main à l'Anglais Mike Marsh pour le mastering.

Le résultat s'avère bluffant et confirme haut la main le potentiel que l'on pressentait déjà sur l'EP de Kid Parade. Rendez-vous le 28 octobre pour une claque indie pop à la française. L'automne aura des couleurs et des effluves estivales, soyons-en sûrs.





















Shop